gruyeresuisse

23/05/2021

Jean-Luc Godard : délivrance

JLG.jpgPaule Palacios Dalens montre comment Godard fait de ses films des livres  (essais ou romans) et de ses films de la littérature. Le tout en termes de montage, d'inserts et de récits non prisonniers des diktats du filmique. Aux idées fixes font place une exaltation. Les premières  se dissolvent pour une délivrance.

 
L'auteure  met en regard  son oeuvre avec celle de Maximilien Vox et ses  typographies. Les deux sont parentes même s'il existe un écart notoire dans leurs univers. Mais les deux occupent une même emprise historique et symbolique.
 
JLG  2.jpgCette  confrontation  met en évidence les corrélations étroites entre les deux. En émergent d'autres proches constellations - dont celle avec Chris Marker. Lu=ui aussi produisit un rapprochement entre tradition et modernité. Mais Vox reste un des plus présents dans les constructions graphiques de Godard, sa cinéphilie et ses exorcismes.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 

Paule Palacios Dalens, "VOX-JLG, du plomb au film", 2021, 202 éditions, 172 p.-, 25 euros.

21/05/2021

Monstres vont : Lauren Greenfield

Greenfield 2.jpgParcourant le monde - des États-Unis à la Russie et à la Chine - Lauren Greenfield fait  assister à la transformation de notre concept du bonheur et examine les idéaux, les stéréotypes, les mécanismes et les codes culturels de la société de consommation moderne.
 
Greenfield.jpg«Generation Wealth» mène à terme une vaste enquête de vingt-cinq ans, comprenant plus de 200 photographies, plusieurs films documentaires et de nombreuses interviews. Le thème principal du projet est de montrer  que la seule valeur qui porte le monde devient la richesse - au moment où elle est un objectif de plus en plus irréaliste pour la plupart de l'humanité.
 
Aux qualités traditionnelles des cultures se substitue celle du bling-bling et de l'égotisme exacerbé. Et faute de la richesse il faut au moins en montrer ses symboles en une popularité basée sur la reconnaissance et "vivre" un fantasme inaccessible dont les Kardashians deviennent l'exemple.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Lauren Greenfied, "Generation Wealth", The Multimedia Art Museum, Moscou,  du 27 avril au 27 juin 2021

19/05/2021

De Rock Me à Come Back Baby - Flynn Maria Bergmann

Edition_Flynn.jpegAu cours de la manifestation de la Nuit des Musées  (22 mai 2021) le Centre d’art contemporain d’Yverdon-les-Bains invite au volet "arts visuels" de Rock me Baby. Y sont réunies les œuvres d’une vingtaine d’artistes suisses et internationaux dont le travail s’articule autour de la machine à écrire. Celle-ci peut intervenir en tant qu’outil de création, représentation ou être l’objet d’un détournement ou de pensées sarcelles d'un ballet mécanique qui enlace les pucelles aux catins.

 
Flynn.jpgLe carnet  "Come back Baby" reproduit des techniques mixtes sur papier et des textes originaux réalisés par le poète et plasticien vaudois Flynn Maria Bergmann. C'est le fruit des recherches qu’il a menées pendant la carte blanche offerte par le CACY en février 2021. De cette expérience immersive naissent une installation in situ et l’envie d’une édition, concrétisée dans cet ouvrage d'un tango carminé.
 
Tel un ange délinquant le créateur s'y amuse à faire fourcher nos langues dans une superbe algarade et mises en scène d'échos des oeuvres où sans forcément vouloir jouir des quatre vérités, plasticiens et poètes repassent la vie et son écume. Flynn Maria Bergmann y marche comme sur l'eau : celles des flaques dont aborder les rivages est l'unique sagesse plutôt que de vouloir y patauger ouvert aux quatre éléments. Dessin et littérature suffisent.
 

Jean-Paul Gavard-Perret