gruyeresuisse

18/08/2021

Thomas Hauri : tout ce qui s'ouvre

Hauri.jpgThomas Hauri, "In the Abbot's Room", Kloster  Schoenthal, Langenbruck, du 6 juin au 12 septembre 2021.
 
C'est dans un lieu magique à la fois champêtre et un rien industriel  que Thomas Hauri poursuit son travail fascinant de diverses biffures et sutures.  Renversant tous  les systèmes de représentation et de lecture des images, l'artiste en propose ici une superbe mise en scène. Si bien que les œuvres peintes deviennent parties prenantes d'une forme d'installation.
 
Hauri 3.jpgLe pouvoir de telles images par le "caviardage" programmé crée une régence ironique et puissante au sein  des éléments d’architecture aussi bien de l’image que  du lieu. Ils deviennent des prélèvements reconstitués qui font prendre conscience à la fois des limites de tout discours et de la richesse de l’image. Celle- ci s'éloigne de la triste bourrelle des formes classiques.
 
Hauri 2.jpgSe crée - au sein d'un milieu austère, sobre où demeurent néanmoins des indices d'une vie particulière voire traditionnelle - la présence d'un monde unique. Il permet de pénétrer dans le vif de la mémoire par des traversées de l'inconscient. Hauri arrache au logos pictural sa part non essentielle pour n'en conserver que ses flux et reflux.
 

Jean-Paul Gavard-Perret

16/08/2021

Mali Lazell et Julia Haenni : du reportage à la poésie activiste du réel

All.jpgMali Lazell est photographe. Elle a développé une curiosité insatiable pour le portrait d’art contemporain à la fois visuellement et théoriquement, examinant ses sujets avec une précision intemporelle unique, alors qu’elle communique les paysages émotionnels et psychologiques complexes de chacun de ses sujets.
 
All 2.jpgElle aborde également notre apparence, les personnes que nous admirons et les secrets que nous essayons de garder, jusqu’à ce qu’elle les saisisse doucement avec son appareil photo et les transforme en art. Et dans ce livre (avec  Julia Haenni réalisatrice, écrivain et interprète) elle documente - et bien plus - la grève féministe du 14 juin 2019 en Suisse. Cette grève fut  historique. Plus d’un demi-million de personnes ont manifesté dans les rues et ont uni leurs appels à l’égalité entre les sexes.
 
All 3.jpgMali Lazell et Julia Haenni, étaient présentes et ont dépeint plus de 90 femmes en mots et en images le jour de la grève à Zurich. Le livre parle de ces grévistes. De leur force, de leur diversité, de leur solidarité. Et de leur courage de défendre leurs droits, de se mettre au centre de l’image. Elles font entendre leur voix, les femmes disent  sommes nombreuses et veulent plus, veulent tout. Et ce livre devient leur chant qui transforme leurs cris.
 
Jean-Paul Gavard-Perret

15/08/2021

Dans le coeur des villes : "Big City Life"

Big.jpgCollectif, "Big City Life", Cartoonmuseum Basel, Bâle du 13 février au 15 aout 2021.
 
À partir des célèbres gravures sur bois de Frans Maseel, témoignages impressionnants de la condition humaine dans la grande ville de l’entre-deux-guerres, l’exposition « Big City Life » au Musée des dessins animés de Bâle présente des originaux de créateurs de bandes dessinées qui ont réinventé la ville à travers leurs visions.
 
Big 2.jpgExiste là une  diversité de  formes et  contenus  de la bande dessinée (au sens large)  d’artistes  contemporains d’Europe et des États-Unis. Certains  célèbrent la ville comme un laboratoire de dynamisme et de modernité pour d'autres l'"l'immonde cité" baudelairienne est un lieu des vices. Certains encore s'y désespèrent, d'autres y découvrent une poésie au sein du chaos.
 
Big 3.jpgNous retrouvons l'humour corrosif et visionnaire de Sempé, les observations quotidiennes du pionnier du roman graphique Will Eisner. Et bien d'autres encore dont Art Spiegelman, le surréaliste Gabriella Giandellis, les folies d’Helge Reumann, les panels construits de Chris Ware, les dessins spontanés à la main de Yann Kebbi, les reportages peints naïfs du duo d’artistes magicien belges Thierry Van Hasselt et Marcel Schmitz. Tous donnent à la présence de la ville une force inédite.
 

Jean-Paul Gavard-Perret