gruyeresuisse

01/05/2021

Les cavités résonnantes de Louisa Clement

Clement.jpgLouisa Clement vit et travaille à Bonn où elle est née. Elle a déjà exposé dans diverses institutions et musées européens et son travail fait partie d’importantes collections à Marseille, Amsterdam, Atlanta, Zurich etc.. Son travail se fonde sur la notion d'identité au moment où notre monde est confronté à de nouvelles formes de communication, de normalisation et de reconnaissance via le numérique.
 
Clement  2.jpgDans sa série "Avatar, Disruptions, Gliedermensch and Heads"  des mannequins élégants deviennent des sujets visuels et conceptuels, symboles de la déshumanisation des corps et des prophètes de l’anonymisation causée par la sérialité et l’aliénation. Ces figures incarnent l’absence de vie mais conservent un physique palpable.  Avec "Transformationsschnitt", des pierres vitrées noires ressemblent à des fragments de météorites pleins de délicatesse et de pureté. Mais ils sont constitués des résidus d’armes chimiques de la guerre civile syrienne.  Pour "Mold", le bronze noir d’une poupée  devient le modèle d'une nouvelle génération de jouets sexuels. Elle mémorise les préférences des utilisateurs pour interagir avec eux. "Resonating Cavity" est une installation vidéo basée sur le concept d’une poussée intérieure entre l’humain et l’humain ainsi que l’homme et l’espace. L’installation comprend des chambres vertes, des salles de pas perdus,  etc. en vidéos. Chacune est une réponse ou une réaction et une action qui relie les différentes œuvres qui sont montrées.
 
Clement 3.jpgA travers la photographie, la vidéo, la sculpture, l’installation Louisa Clement souligne combien le virtuel a depuis longtemps dépassé sa propre sphère. L’individu et la réalité échappent à leurs paradigmes traditionnels. L’objectif essentiel de la créatrice est de dissoudre des structures définies en un balancement constant de son travail entre abstraction et figuration  pour imiter un sujet noyé dans l’état fluctuant et en réseau de notre époque
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
ZAZ Corner’s In Between: 41st Street et 7th Avenue, New York, 1er mars - 30 avril 2021.
 

Les commentaires sont fermés.