gruyeresuisse

28/04/2021

Alain Daussin : portraits de femmes

Daussin.jpgAlain Daussin, Galerie Krisal, Carouge-Genève.
 
 
Si le corps féminin ne prend part qu'au déséquilibre, le photographe accorde à sa façon de le saisir une belle harmonie. Si bien que ses photos gardent un charme particulier. Les formes s’envolent sous feulements qu'indiquent le jeu des courbes et des lumières.
 
Daussin 3.jpg
 
Chaque égérie avance avec un port de reine et cultive sinon une indifférence du moins une certaine froideur. Adossées en divers lieux, connues et inconnues deviennent plus stars italiennes qu'hollywoodiennes.
 
 
Ces égéries deviennent des icônes.  Et qu'importe ceux qui parlent dans leur dos : lorsqu'elles se retournent leurs yeux les assassinent.  
 
 
 
 
Daussin 2.jpgLe corps en représentation devient le sujet sublimé moins de la tentation que de la reconnaissance. C’est pourquoi de telles prises sont des appels avant que d’être des pièges à fantasmes. Le tout en un jeu de vérité et de leurre. Existent une langue iconographique de feu piégée jusque dans ses angles morts pour un nouveau messidor maquillé d'induites connivences. 
 
Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.