gruyeresuisse gruyere

20/02/2022

Michael Tewes : poétique de l'autoroute

Tewes.jpgLes autoroutes sont plus que de simples voies de circulation : ce sont des symboles de vitesse et de mobilité. Plus même puisque dans les années 1930 en Allemagne, ils servaient à des fins de propagande nazie en tant que géantes infrastructures et chantier permanent.
 
Tewes 2.jpgDans "Auto Land Scape", résultat d'un projet de six ans, le photographe Michael Tewes permet de percevoir l’autoroute en la présentant comme une forme architecturale à part entière.
 
Michael Tewes cherche à comprendre l’essence de l’autoroute et l’aborde sous des angles inhabituels. Il montre des vaches cherchant refuge sous des pistes en béton, un pilier blanc lisse qui semble s’élever des eaux boueuses, ou le dessous de deux puissants ponts routiers qui roulent, découplés du paysage, encadrant un bosquet.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Michael Tewes, "Auto Land Scape", textes de Marietta Schwarz, Thomas Zeller, Hatje Cantz, Berlin, 2022. 180 p.

02/02/2022

Le photographe et l'horloger

Phot.jpgPhotographie et horlogerie reposent sur la maîtrise fine de la durée. Le temps y est conservé en boîtier. Si bien que Roland Barthes parlait de la photographie comme d’une "horloge à voir". Et cette exposition en révèle les liens. Et c'est entre les deux guerres mondiales que la technique horlogère se met au service de la fabrication d’appareils photographiques sophistiqués.  puisqu'existe une base commune de la mécanique de précision (rouages, ressorts, leviers, compteurs, emboîtements millimétrés). 
 
Phot 2.jpg
 
 
De la vallée de Joux à l’Argovie, des entreprises se lancèrent dans la réalisation d’appareils photo haut de gamme. LeCoultre propose le "Compass" (1937). L’"Alpa" de Pignons (1944). L’appareil photo pour pigeons Michel (1937), ancêtre de la caméra des drones pour  prises de vue aérienne pour missions de reconnaissance militaire. Le photofinish par Omega,  et bientôt arrivent Longines, Swiss Timing. 
 
 
 
 
 
 
Phot 3.jpgExiste toute une exploration inédite ici. L'exposition repose sur  des études de cas, des essais thématiques et l’approfondissement des rapports entre photographie et horlogerie. Cela procède d’un projet de recherche mené en étroit partenariat avec l’Université de Lausanne. Ces machines métaphoriques questionnent notre rapport au temps et incarnent le caractère transitoire de l’existence humaine. Elles fractionnent le temps pour améliorer leur efficacité, passant de l’heure à la minute, puis de la seconde au dixième, centième ou millième de seconde.
 
 Jean-Paul Gavard-Perret
 
"Photographie & horlogerie", Musée suisse de l’appareil photographique, Vevey,  du 20 janvier au 21 août 2022.

29/09/2020

Dactylo Rock

Rock Me.jpg"Rock me Baby ", Divers lieux, Yverdon du 10 octobre 2020 au 24 avril 2021,

Imaginé par Sébastien Mettraux le projet "Rock me Baby "est un hommage à l’industrie disparue de la machine à écrire dans le Nord Vaudois. Nommée d’après le modèle phare de la marque, la Hermès Baby, l’exposition porte un regard pluridisciplinaire sur cet objet emblématique, 30 ans après la fermeture du site de production d’Yverdon-les-Bains.

 

Roc %e.jpgCe projet pluridisciplinaire et collaboratif mêle histoire régionale et création contemporaine. Et ce en 4 lieux. Les travaux d’artistes suisses et internationaux autour de la machine à écrire sont présentés au CACY. Des archives historiques, affiches publicitaires et machines Hermès au Musée d’Yverdon et Région. Des séquences de cinéma culte, jeux vidéos mythiques et couvertures de magazines mettant en scène la machine à écrire à la Maison d’Ailleurs. Enfin des ateliers d’écriture et exposition autour de la mémoire collective des Yverdonnois à la Bibliothèque publique.

Rock me.pngUne cinquantaine de machines à écrire provenant de collections patrimoniales et privées permettront au public de découvrir un aperçu des différents modèles produits dans le nord vaudois. L’exposition offre également des objets rares, tels qu’une machine à indicateur de 1890, des Hermès Baby produites à l’étranger, des machines à claviers exotiques et des prototypes Hermès méconnus. Mais surtout  cette machine devient outil de création, sujet de représentation, ou objet d’un détournement. Sont présents des dessins de la pionnière allemande de l’art postal Ruth Wolf-Rehfeldt, des travaux de la new-yorkaise Allyson Strafella, des oeuvres d'Axel Brandt, Claude Cortinovis, Daniel Ruggiero, Emmanuele de Ruvo, Frédéric Clot, Hervé Graumann, Jannick Deslauriers; Joseph Martin, Julia Sørensen, Julie Trolliet-Gonzalez ,Loreen Fritsch, Martin Gut, Laura Leonardi, Mounir Fatmien ou encore Yannick Lambelet, peintre né à Yverdon-les-Bains.

Jean-Paul Gavard-Perret