gruyeresuisse

26/06/2022

Fiona Mozley : Soho hier et le bel aujourd'hui

Soho.jpgFiona Mozley excelle dans le mélange des genres romanesques. Ici dans un Soho en prélude à son changement puisqu'il était voué à mourir. De temps en temps le soleil range l'encre gris du ciel et des ardoise comme sur les façades d'immeubles à ravauder ou plutôt à détruire  afin qu'une riche héritière accroisse sa fortune.
 
Mais là où les vieux murs alignent leurs briques, Précious - travailleuse du sexe en ce quartier promis à la reconversion - tente de faire que rien ne bouge. Et quoi de plus normal pour celle qui pratique le plus vieux métiers du monde ?
 
Soho 3.jpgTout ce roman de fait réinvente un peu la vie et soulève bien des questions en un moment où dans l'Angleterre post Brexit se mêle richesse et pauvreté dans une des grandes veines du roman britannique. Ce thriller - mais bien plus - ne nous rassure en rien : avec les femmes de petites vertu et une cohorte de flics dont l'une cultive une certaine,  nous nous éloignons d'un point que finalement nous allons rejoindre.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Fiona Mozley, "Dernière nuit à Soho", traduit de l'anglais par Laetitia Devos, Editions Joëlle Losfeld, 1er septembre 2022, 352 p., 20 E..

14/06/2022

Maurice Renoma et Cristobal l'ambassadeur

Cristo.jpgCe développement exhaustif des aventures de son poisson rouge fétiche permet à Maurice Renoma de jouer avec de nouvelles limites et d’être au-delà de l’objet de l’œuvre inspirée souvent et jusque là par de grands modèles détournés . Le tout dans une impeccabilité du chaos chère à un créateur parfait iconoclaste et plus jeune que jamais.

 
 
 
 
Cristobal.pngDe telles photographies impliquent un engagement à la fois physique et économique plein d'humour. Renoma permet d'anticiper notre monde en proposant une expérience dystopique. Ce corpus aide donc à anticiper le rapport à l’espace et à l'état de la planète. Par assemblages, juxtapositions et collages, l'artiste  nous rend perméables aux conditions d’existence dont "Cristobal" le poisson rouge devient l'ambassadeur. 
 
Renoma.jpgSes mises en scène favorisent un champ d’action, une pratique et un détournement des parcours habituels de l'imaginaire pour mieux mettre en pièces nos visions et interroger l’espace tel qu'il devient - à savoir irrespirable et étouffant.  L’ensemble établit un trouble au sein d'une farce qui trouve là un nouveau champ.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Mau­rice Renoma, Mytho­lo­gies du Pois­son Rouge, Edi­tions Mau­rice Renoma, Paris, 2022, 240 p.. Expo­si­tion du 21 juin au 15 sep­tembre 2022,  22410 Saint-Quay-Portrieux

28/05/2022

Petit Rodolphe et grand Poucet

Poucet 2.jpgRodolphe Petit, "Poucet", livre-disque, art & fiction, Lausanne, 2022, 36 p., 35 CHF.
 
Bien après Charles Perrault, Rodolphe Petit, avocat et  auteur de proses poétiques est ici en dialogue avec les oeuvres plastiques du valaisan Alexandre Loye. Le célèbre héros a vieilli et a échappé à un drame dont il est le survivant.  Le voici arpentant son chemin à la recherche d’un lieu acceptable qui le mettrait à l'abri de l'appétit de l'Ogre.
 
Poucet 3.jpgDans un format livre-disque d'un autre temps l'auteur ramène à une époque - qui perdure encore en dépit de tout - où les enfants écoutaient et écoutent toujours des histoires qui leur font peur avec l'espoir d'un dénouement salvateur.
 
Poucet.jpgPas question de "spoiler" la fin de cette nouvelle version. Francesco Biamonte la raconte avec émotion sous la musique de l’ensemBle baBel. Alexandre Loye offre des sensations visuelles pour cette magie à multiples facettes. Ce qui importe aux trois impétrants est d'extraire par leurs différents gestes le plus beau dans un tel renouveau du conte.
 
Jean-Paul Gavard-Perret.