gruyeresuisse gruyere

19/11/2022

Gustave Roud l'arpenteur

Roud.jpgCette nouvelle édition des Œuvres complètes, enrichie du Journal, des traductions , des articles de critique et  d’un choix de 90 photos, remet à sa plus juste place Gustave Roud. Promeneur du Haut Jura Suisse il a décrit le monde paysan dans ses moindres détails comme s'il voulait le sauver de sa disparition dans une poésie de survivance qui se veut "murmure d’un murmure".
 
Résolument "passéiste", il a pour objectif de retenir ce qui disparaît dans ce qu'il nomma "la plus rassurante des illusions" au sein d'une nature traversée et retraversée au fil des saisons. Elles renaissent toujours et à l'inverse de l'auteur ne connaissent pas le temps qui passe dans leur éternel retour.
 
Son œuvre devient le chant pas forcément élégiaque de cet éternel retour. Et chaque halte de Roud reste un arrêt du temps et sur image pour nous contacter à la Présence, celle que la nature campagnarde nous octroie en reliant la terre et le ciel. Avec Ramuz il reste un des deux chantres de paysages suisses de "sur-vivance". Il s’agit d'offrir par  l'écriture la communion avec le monde. L'homme au plein de sa vigueur se sent assez fort pour ne pas douter de son regard et de l'extase des paysages.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Gustave Roud, "Œuvres complètes", sous la direction de Claire Jaquier et Daniel Maggetti (4 volumes), éditions Zoé, 2022, 5 056 p., 65 €..

Commentaires

Gustave Roud sait que la nature est reine et le monde paysan VRAI .JPGP opine .

Écrit par : Villeneuve | 19/11/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire