gruyeresuisse gruyere

10/11/2022

Judith Stehlik : portraits de femmes

Judith.jpgJudith Stehlik, née à Vienne, travaille comme photographe et directeur de la photographie. Son travail est fondéé sur la photographie analogique et le cinéma. Et si le portrait psychologique d’une personne selon des caractéristiques extérieures telles que la posture et le regard a été l’une des grandes questions depuis l’invention de la photographie, elle l'est également pour Judith Stehlik. Il se décline chez elle  en trois questions : Qu’est-ce qui constitue un portrait féminin ou une pose historique? Quel genre de représentation des femmes cela crée-t-il? Comment le passé se caractérise-t-il dans la représentation photographique ?
 
Judith 2.jpgDans sa première monographie  "Feel the body", elle présente 50 artistes autrichiennes et issues d’un large éventail de disciplines et de toutes les générations et offre un aperçu représentatif de la scène artistique de son pays. Elle  invite ces femmes à s’engager avec des images de personnages historiques. Tout d’abord, une pose spécifique a été sélectionnée. Le processus commence avec la création d’images analogiques instantanées afin de recréer la pose ensemble. Comme le titre du livre l’indique, les portraits des mannequins explorent leurs sentiments dans une conscience accrue de leur propre corps.
 
Judith 3.jpgEn créant la possibilité de s’approprier des poses historiques pour leur propre examen de soi, les modèles peuvent s'abandonner à devenir des images photographiques dans le manteau protecteur de leurs modèles choisis. Cela ouvre des espaces d’auto-dramatisation dans lesquels l’expressivité individuelle de chaque personnage peut se dérouler.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Judith Stehlik, "Feel the Body", Fotohof, Salzbourg (Autriche), 2022, 184 p. , 39 €..

Commentaires

JPGP exacerbe la curiosité avec le travail analyste de Judith .
Aux photos ...mesdames !

Écrit par : Villeneuve | 11/11/2022

Les commentaires sont fermés.