gruyeresuisse

30/06/2022

Mary-Laure Zoss le long de nos racines

Zoss.jpgMary-Laure Zoss vit à Lausanne. Son premier livre, "Le noir du ciel" fut publié  en 2007 aux éditions Empreintes.  Elle a publié ensuite chez Cheyne éditeur des recueils :"Entre chien et loup jetés", "Où va se terrer la lumière", "Une syllabe, battant de bois", "Au soleil, haine rouée" qui - à les lires à l'aune de son nouveau livre en  trois temps - en paraissent comme des esquisses
 
Zoss Bon 2.jpgToute une rythmique se crée en un subtil montage lui-même "tenu debout parmi ; dans une façon de vestibule – ciel // ramifié, claire-voie des oiseaux; d'où peut s'élancer quoi ; // avant l'irrecevable – dès lors qu'ainsi seulement on // évalue ce qui vient ; avant les feuilles, leurs rudiments frais //qu'on déplie". 
 
La vie ne cesse de se poursuivre en quête de ce qui finalement nous reste :  une âme trouée et un vieux corps à la recherche d'une pensée frêle (en rien idée courte) qui paradoxalement se muscle au fil du temps. D'une matière cahoteuse, la poétesse atteint des  escarpements sur lesquels il faut parfois buter. Mais le jeu en vaut la chandelle. C'est la bonne (ou la seule) manière de faire corps avec ce qu'il advient.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Mary-laure Zoss, "seul en son bois, dressé noir", éditions Fario, 2022, 80 p., 15,50 €

Les commentaires sont fermés.