gruyeresuisse

23/06/2022

Les trois cerfs

Michel Lagarde Trois.jpgLes branches de la forêt s'approchent pour saluer les chevreuils. Sans redouter les cercles de l'enfer ils savourent le soleil comme si approcher la lumière pouvait susciter le miracle ou comme si le rêve permettait de guérir. Mais de quoi ? Parfois néanmoins les chevreuils ferment leurs yeux pour sentir les nuages se coudre à leur échine. Ils sont l'avant et l'après. Peu à peu le temps lapide leurs ombre que la mémoire emporte. Mais elle protège leurs émotions comme une ombrelle le long de leurs chemins semés de petits cailloux. Le gout poivré de l'herbe et de l'alcool de menthe pèse sur leur langue mais leur tendresse n'est jamais en miette. Tout rappelle qu'ils ont un jour existé et que demain ils iront se coucher entre les ombres. Pour l'heure ils ne cessent d'arpenter encore les forêts. Leur présence traverse l'horizon. Si l'un tombe,  les deux autres veillent sur lui. Pour le protéger et ne pas refermer le monde.

Jean-Paul Gavard-Perret

Photo montage de Michel Lagarde

 

Écrire un commentaire