gruyeresuisse

14/05/2022

Anne Voeffray : transfigurations

Voeffrey.pngAnne Voeffray, "Sorcières", Musée Jenisch, Vevey, le 21 mai 2022.

Les cent portraits de sorcières d'Anne Voeffray vont être malaxés et projetés par Nicolas Wintsch et accompagnés par une improvisation musicale par le duo électronique Stade de Pierre Audétat et Christophe Calpini. Le tout pour offrir  une archéologie d'un savoir particulier. Les hommes  - qui souvent dorment -seront éveillés par une sorte de vision ou de rêve du dehors et du dedans. Des chrysalides s'ouvrent pour suggérer un ignoré là où la femme se transforme. Son nouvel état crée leur envol. 

Voeffrey 2.pngElles  dépassent les contours de la finitude et de leur prétendue opacité. Et les cicatrices de la vie s'effacent sans chercher la vieille blessure.  La femme retrouve sa puissance et peut rêver d'un inexorable devenir à travers cette image de "sorcières". Celles  qui étaient vouées au silence et à la nuit retrouvent au soleil couchant un jour à la lumière liquide loin la nuit blanche de mots. 

Ainsi dansent les  énigmes dans le corps du désir. Une palpitation se dégage des limites assignées trop souvent au regard lorsqu'il s'agit des femmes. Pour celles d'Anne Voeffray redevenir  soi est possible là où la tradition voulait les replier jusqu'à les contraindre à ne jamais être elles-mêmes. Les voici délivrées en une mince pellicule de lumière. Nous les retrouverons lors de l'ouverture de l'atelier de l'artiste pour  "Aperti".

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

Les commentaires sont fermés.