gruyeresuisse

24/04/2022

Marcel Proust : avancées philosophiques et avant-gardes

Proust 1.jpgProust est par essence un philosophe accompli doublé d'un amateur d'art éclairé et encyclopédique. Passionné par la réflexion philosophique comme par  l'art classique il l'est tout autant de l'Art Nouveau et de toutes les avant-gardes. Il connait le cubisme très tôt et son immersion dans la philosophie et l'art contemporains est constante. Les deux pour lui sont la vie même. Si bien que se découvre dans cette édition un  Proust mal connu. Celui qui reconnaît ce qui "détruit la ressemblance". Chez Picasso entre autres.

 
Proust 2.jpgIl est sensible à son oeuvre. D'ailleurs Proust l'a connu . Et Picasso lui-même le repérant dans un salon déclare :  lorsque "regardez-le il est dans son motif". Mais parallèlement il suit de près les évolutions de la rationalité - entre autres avec Bergson son parent. Proust curieux de tout frôle même Dada. Et Breton alors dadaïste (relecteur chez Gallimard de la Recherche et que Proust soupçonne non sans raison de jalousie et de ressentiment) le sollicite. Mais Proust comme il l'écrit à Soupault refusera des pages à la revue "Littérature".  A Raymond Roussel lui-même il écrit qu'il porte sans faiblir "un prodigieux outillage poétique" à son travail. Certes il y a là une forme de politesse de classe et une dimension mondaine, mais cela prouve son extraordinaire encyclopédisme
 
Proust 3.jpgD'où l'importance de "Essais" dans la Pléiade. Ils font suite et reprennent ce que la collection publia en 1971 sous le titre  "Contre Sainte-Beuve" précédé de "Pastiches et mélanges" et suivi de "Essais et articles". Mais ce volume ne fait pas que remplacer le volume premier et représente bien autre chose qu'une nouvelle édition. Son plan, son titre, son sommaire, considérablement enrichi témoignent de ses intentions qui dépassent la trinité première dominée par "Contre Sainte-Beuve".
 
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Marcel Proust, "Essais", Édition publiée sous la direction d’Antoine Compagnon, avec la collaboration de Christophe Pradeau et Matthieu Vernet, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, avril 2022, 2059 p., 69 E..

Commentaires

Sur la vertu spirituelle de la métaphore Proust et Breton étaient profondément en phase. Mais le ton était différent. Breton quand même était impressionné et a cherché à imiter, à se faire une prose aussi grandiose.

Écrit par : Rémi Mogenet | 25/04/2022

Les commentaires sont fermés.