gruyeresuisse

17/04/2022

nerfs val

Sookie Sirene.jpgTouche-moi encore dit-elle. Et d'ajouter : sous ta main, le sang s'éveille, sa fraîcheur s'éternise, l'âme danse, hors du temps. Plus de mots mais le chant, les vibrations. Ne me laisse pas incomplète. Sois l'orage sur mon ventre, le feu dans mon  étoile. Tous les autres horizons ne s'atteignent jamais. Fais que nos amours ouvertes soient toujours - et à leur manière - vierges : me cherchant tu ne sais pas encore que tu es. Trouve l'insituable d'où percevoir l'envers des écorces charnelles. Moins la forme que la force d'âme et de corps, moins le feu que le secret des sources et l'inimaginable soleil que je t'offre. Je suis ton éternelle substance de nuit au désir de lumière et ton appel à toujours plus de vie. En moi, en toi, en nous,  nous allons partout. Ici et ailleurs. C'est la vérité nue de l'être, le dialogue de chair et de sang à hauteur du regard. Je suis ta corne d'abondance et de merveilles cachées. Je suis la femme de la montagne, limaille sans faille du visible.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Photo de Sookie Sirene

Commentaires

Que c’est BEAU !

Écrit par : BRUTUS | 17/04/2022

Les commentaires sont fermés.