gruyeresuisse

20/01/2022

Les zones crépusculaires de Bertrand Planes

Planes.jpgBertrand Planes, "Poème en morse", Galerie Laurence Bernard, Genève 2021, 27 janvier au 25 février 2022.
 
Bertrand Planes invente pour cette série un dispositif particulier : il a créé une balise autonome et pilotable à distance. Elle est visible la nuit de très loin. Parfois après une ascension en montagne, il la pose dans le paysage et à l'aide d'un interupteur cette source de lumière transmet un poème en morse qui peut se voir depuis les vallées adjacentes.
 
Planes 2.jpgIl travaille actuellement à un montage de plusieurs balises. Il utilise dans ce but la technique du "light painting" et le message produit demande l’usage d’un appareil photographique pour être décodée. Ces sources en synchronie sont alignées et lors des captations -  à longue pause et en mouvement - les flashes lumineux laissent des traces sur la photo et y dessinent des mots.
 
Planes 3.jpgUne nouvelle fois Bertrand Planes puise dans les sciences et les outils numériques ses mises en scène. Le pixel, le traitement de données et les sources lumineuses utilisés dans ses installations créent un univers parallèle et poétique qui deviennent une sorte de critique diffracté de notre monde.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 

Les commentaires sont fermés.