gruyeresuisse

18/01/2022

Sookie Sirene : du bon mauvais usage du selfie

sirene.jpgSookie Sirene cultive l'art du selfie de manière particulière - d'aucuns diront presque masochiste. Elle cherche une image "sale" et qui n'a rien de narcissique. L'artiste utilise l'autoportrait parce qu'il s'agit de ce qu'elle a sous la main. Introvertie elle trouve ainsi une sorte d'ouverture.
 
sirene 3.jpgElle y travaille le langage de l'image tout en offrant un discours implicite sur des états affectifs et mentaux là où rôde toujours un certain mal être. Dès lors Sookie Sirene ne cherche pas l'enchantement mais son contraire.
 
sirene 2.jpgElle ne désire pas faire oeuvre mais un "work in progress". Le visage qui saute aux yeux jette de plain-pied dans un vécu. Toutefois la subjugation technique facilite l’accès à d'autres visions. La force de la création se veut d'une certaine manière contrariée par la présence et son impossibilité.
 
Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.