gruyeresuisse

17/01/2022

Les bois calmés d'Alexandre Hollan

Hollan.jpgAlexandre Hollan, "Vies silencieuses des arbres", Galerie LigneTreize, Carouge, du 22 janvier au 26 février 2022.
 
Les gouaches d'Alexandre Hollan sont autant des récits que des descriptions d'arbres blottis dans un simple paysage. Elles contiennent à la fois la disparition et la naissance à travers le germe de la sensibilité  que les gestes de l'artiste innervent.
 
Hollan 2.jpgLe tout dans une présence directe des arbres au monde. Chacun donne à la survivance sa chance au milieu des trépas et des terres gelées. Et il faut du temps au créateur pour remonter à l’instant de voir et ses corollaires en évitant tout gestes parasites pour produire un émerveillement loin des forfanteries.
 
Hollan 3.jpgA travers les gouaches et fusains jaillit la splendide indifférence du monde là où la lumière sur les branches permet de quitter la nuit osseuse. Alexandre Hollan  sait trouver ce qui donne au dur désir de durer une existence au flanc des collines ou ailleurs. Cela lui permet de découvrir l’endroit où un arbre en appelle un autre.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 

Les commentaires sont fermés.