gruyeresuisse

28/11/2021

Magda Szatanek Satanneck : tauromachie des images

Sza 3.jpgChaque fois qu'elle entre dans l’arène de l'autoportrait ou du portrait Magda Szatanek Satanneck s'éloigne des stéréotypes culturels. Si elle n’adhère pas forcément à un idéal féministe, elle se bat pour la reconnaissance des femmes dans toutes leurs dimensions - érotique mais pas seulement.

 
Sza 2.jpg
 
Chacune de ses séries relève un défi. La femme devient maternelle, guerrière ou amoureuse pour retirer du réel ses larmes en un hymne à la vie qui pour elle passe par le combat comme par le rêve. Sans chercher à renverser le statut des mâles elle affirme la détermination identitaire "arènique" des femmes.
 
 
 
Sza.jpgElles sont habitées de la soif de divers types de proximité physique pour affirmer la puissance de l'Eros. Bravant au besoin la douleur physique dont son corps porte les stigmates, elle estime que chacune de ses blessures - mais ses désirs tout autant - lui apprennent la seule connaissance. Chaque prise devient un rituel  d'amour que l'on se donne ou qui nous est donné. Soudain la femme devient l'impératrice d'une tradition revisitée. La tauromachie de telles images n'est plus affaire de machistes.
 

Jean-Paul Gavard-Perret

(Voir son FaceBook)

Les commentaires sont fermés.