gruyeresuisse

24/11/2021

Permutations et interférences de Hans Jörg Glattfelder 

Glatt bon.jpgHans Jörg Glattfelder est né en 1939 à Zürich. Interrompant ses études de droit, histoire de l'art et archéologie il rejoint  en Sicile le centre du réformateur et militant non-violent Danilo Dolci, avant de s'établir à Florence en 1963 où débute sa carrière artistique dans la lignée des "Concrets Zürichois".
 
Glatt 2.jpgDès la fin des années 1960,ses "Reliefs à pyramides" lui donnent une reconnaissance. Cette série mêle art construit et Op Art et s'inscrivant dans le mouvement artistique "nove tendencije" (Nouvelles Tendances). En 1970 Glattfelder, déjà comme artiste suisse important, s'installe à Milan et se lie à des artistes reconnus, tels que Gianni Colombo, Mario Nigro, Mario Ballocco et Antonio Calderara.
 
Glatt.jpgA partir de 1977 l'artiste trouve un nouveau processus créatif et un langage formel innovateur où jouent permutations et intermittences. Ses réflexions sur les notions d'espace-courbe et de géométrie donnent naissance aux œuvres génériquement intitulées "Métaphores non-euclidiennes". Il retrouve grâce à elles une reconnaissance majeure. Après 15 ans passés à Paris, Glattfelder s'établit en 2014 à Bâle, où il réside aujourd'hui.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Hans Jörg Glattfleder, "Amarcord", Galerie St-Hilaire, Fribourg, du 6 novembre au 4 décembre 2021.

Écrire un commentaire