gruyeresuisse

24/10/2021

Espaces et volumes d'anticipation - Christoph Eisenring

Eisenring.jpgChristoph Eisenring "zukünftige Fundstücke" (Trouvailles futures), Galerie Gisèle Linder, Bâle, 30 octobre 2021 au 8 janvier 2022.
 
Christoph Eisenring vit et travaille à Winterthur et Schaffhausen. Ses photographies, dessins, collages, papiers découpés, installations ou sculptures ont pour point commun l’exploration d’un univers minimaliste. Jouant avec les formes, souvent géométriques, et la composition rythmée par les vides et les différences d’échelles, l’artiste propose de nous interroger sur le concept de temps.
 
Eisen 3.jpgNous sommes pris entre micro et macrocosme dans un univers de formes pures et dans une sorte de totalité ordonnée de toutes les choses sensibles. D'où une confrontation entre contemplation devant l’inconnu et le plaisir de l’expérimentation.
 
Eisen 2.jpgLa lumière s'écoule sur les volumes comme le jour contre la nuit en des harmonies qui traversent le silence non sans solennité. Dans un tel univers la vie est là en une inaudible lumière et en splendeur jamais lyrique ou exubérante. Cette approche rend l'oeuvre rare, majestueuse un rien farouche ce qui permet à un certain sublime d'avoir force de présence.
 

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.