gruyeresuisse

21/09/2021

Du jardin à la caverne : Flurina Badel

Badel.jpgFlurina Badel,  "üert fomant" (jardin affamé), recueil bilingue romanche vallader traduit en français par Denise Mützenberg, Editions Les Troglodytes
 
Flurina Badel vit à Guarda en Engadine. Depuis 2014, elle travaille principalement comme membre du duo d'artistes Badel/Sarbach, qui a notamment reçu le prix de la culture Manor 2019. Depuis 2016, Flurina Badel est rédactrice responsable de l'émission littéraire rhéto-romane «Impuls» de la "Radiotelevisiun Svizra Rumantscha "et elle anime ou organise des événements culturels. Elle écrit en romanche et en allemand. Pour ses textes, elle a reçu le prix OpenNet et la bourse Double du Pour-cent culturel Migros il y a trois ans.
 
Badel 2.jpg
 
"Jardin affamé" s'ouvre sur les poèmes plus récents et remonte le temps jusqu'aux premiers textes de l'auteure. C'est une manière de découvrir l'origine d'un cheminement. Depuis ses premiers textes dans un souci original d'une langue fortement expressive, elle inscrit des poèmes d’inquiétude empreint d’un regard critique, sans cesse renouvelé, sur elle-même, sur le monde et sur l’écriture.
 
 
Badel 3.jpgLa poétesse fait plonger dans l’errance de l’individu et du monde. Les deux sont tiraillés entre contradictions et contrariétés. L'auteure fait apparaître une forte tension et une dynamique bien particulière. La traduction des idées en mots se crée toujours sous le signe du recommencement et de la nouveauté. La notion de temporalité s'effrite, les saisons défilent dans un éternel recommencement. Existe bien des mises en abyme par une propre création où surgit une version nouvelle et multiple de l’allégorie de la caverne de Platon dans un besoin autant de relatif que d'absolu.
 
Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.