gruyeresuisse

09/09/2021

John Armleder à Shanghai

Arm.jpgJohn Armleder, "Again, Just Again", Rockbund Art Museum, Shanghai, du 16 octobre 2021 au 9 janvier 2022.
 
John Armleder pour sa première grande exposition à Shanghai présente "Again, Just Again". Il ne s'agit pas d'une rétrospective classique. Il  s'agit de familiariser le public chinois avec le mode de travail et les différentes approches de l’artiste en proposant une vue d’ensemble de son œuvre.
 
Arm 3.jpgPerformances, créations collaboratives, installations conceptuelles et matériel d’archive autour de son groupe Fluxus ECART mettent en lumière les interventions d’Armleder dans ces différentes disciplines. L’artiste sait aussi que si en théorie "une œuvre d'art n'est pas forcément pensée pour un usage muséal", de fait elle est toujours considérée comme telle même en son usage et prestations. Néanmoins l’artiste - le sachant - a prit soin  de créer des décalages. Fidèle un temps avec ses "dot paintings" à une sorte de pointillisme, son « fluxisme » originel rejoint une forme de constructivisme. Il le poursuit en cultivant divers types d’écarts dans et par la peinture.
 
Arm 2.jpgLe dessin comme les autres techniques permet au genevois d’inventer une " corporéité " disparate (du moins en apparence) par laquelle la matière travaille la réversion figurale et la logique habituelle du repli imaginaire. Armleder  transforme quasiment la surface en une véritable morphogenèse.  Elle  reste, certes, une  frontière  mais elle ouvre à une nouvelle condensation de l'image sans renvoyer à une quelconque gloire céleste de celle ci.  Aux effets de représentations événementielles et de nimbes, font place des effets d'ombres et de lumières que le public chinois va désormais pouvoir découvrir et apprécier.
 
Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.