gruyeresuisse

10/07/2021

Matière et peinture : Yuri Kuper

Kuper.jpgEn mettant la notion de littéralité au premier plan, de manière certaine mais pas uniquement, Yuri Kuper transforme la saisie brute du réel, le témoignage concret. La distance fait partie de ce travail qui se refuse autant à l'auto-représentation qu'à la présence de l'humain. Le royaume est sans reines ni rois mais l'artiste est présent.
 
Kuper 2.jpgTout est affaire à la fois de proximité et de distance. Et cette double postulation accentue le plaisir l’attention et la surprise. Pour le Moscovite  “Il ne doit pas y avoir d’intermédiaire entre celui qui regarde et le tableau. Le tableau doit hypnotiser, de la même manière que la surface de la chose contemplée a hypnotisé le peintre”.
 
Kuper 3.jpgAu besoin il utilise divers rebuts pour les inclure dans ses toiles et les transformer comme par exemple le bois flotté en des gris merveilleux et argentés. C'est comme si de telles "choses" se dissolvaient afin que le tableau devienne une matière concrète en perdant sa nature première.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Yuri Kuper, "Techniques mixtes", Galerie Patrick Cramer, Genève, jusqu'au 15 juillet 2021.

Les commentaires sont fermés.