gruyeresuisse

21/05/2021

Monstres vont : Lauren Greenfield

Greenfield 2.jpgParcourant le monde - des États-Unis à la Russie et à la Chine - Lauren Greenfield fait  assister à la transformation de notre concept du bonheur et examine les idéaux, les stéréotypes, les mécanismes et les codes culturels de la société de consommation moderne.
 
Greenfield.jpg«Generation Wealth» mène à terme une vaste enquête de vingt-cinq ans, comprenant plus de 200 photographies, plusieurs films documentaires et de nombreuses interviews. Le thème principal du projet est de montrer  que la seule valeur qui porte le monde devient la richesse - au moment où elle est un objectif de plus en plus irréaliste pour la plupart de l'humanité.
 
Aux qualités traditionnelles des cultures se substitue celle du bling-bling et de l'égotisme exacerbé. Et faute de la richesse il faut au moins en montrer ses symboles en une popularité basée sur la reconnaissance et "vivre" un fantasme inaccessible dont les Kardashians deviennent l'exemple.
 
Jean-Paul Gavard-Perret
 
Lauren Greenfied, "Generation Wealth", The Multimedia Art Museum, Moscou,  du 27 avril au 27 juin 2021

Les commentaires sont fermés.