gruyeresuisse

06/03/2021

Le spatialisme de Josef Albers

Alberts 3.jpegJosef Albers (1888 -1976) est un peintre, enseignant, écrivain et théoricien de la couleur aujourd’hui surtout connu pour ses séries "Hommage au carré", peintes entre 1950 et 1976 et pour son ouvrage novateur "L’Interaction des couleurs" (1963). Il s’inscrit à l’école du Bauhaus en 1920. Après la fermeture de l’école par les nazis en 1933, il émigre aux États-Unis avec son épouse, Anni, elle-même artiste innovante dans la création textile. Albers fait de l’art la base de tout le cursus au Black Mountain College et ouvre de nouvelles perspectives à l’abstraction. De 1950 à 1958, il dirige le département de design à l’école d’art de l’université de Yale et forme une nouvelle génération de professeurs d’art tout en continuant à peindre, à écrire et à produire des estampes.
 
Alberts 2.jpegDurant cette période, il publie également ses deux autres ouvrages, Poèmes et Dessins (1958) et Search Versus Re-Search (1969).  Le premier est le livre secret où alterne des poèmes sensibles, introspectifs avec les dessins en noir et blanc des Constellations structurelles dans lesquels les lignes obliques font bouger l'espace.
 
Albers 4.jpgConçu avec  Norman Ives comme designer graphique ce livre est l’une des premières tentatives de création d’un objet où textes, dessins, graphismes et fabrication sont entièrement maîtrisés par l’auteur/artiste avec des moyens pauvres. L'auteur et le concepteur ont voulu exploiter les nouveaux moyens industriels pour  démocratiser l’accès à l’œuvre, et ce avant les premiers livres d’artiste d’Ed Rusha, avec lesquels il partage aussi l’aspect sériel et plus tard Warhol.
 

 Josef Albers, "Poèmes et Dessins, Editions Unes, Traduction de Pierre Mabille et Andrew Seguin, Editions Unes, Nice, 2021, 128 p, 25 E.

Les commentaires sont fermés.