gruyeresuisse

05/03/2021

Christian Gonzenbach, sans dessous dessus

Gonzenbach.jpgChristian Gonzenbach, “Boarish”, Galerie Laurence Bernard, Genève, mars 2021.

Manipulant objets et matériaux, gestes et concepts, depuis plus de vingt ans, Christian Gonzenbach reprend les sujets récurrents qui animent ses recherches : la nourriture, les animaux, les objets du quotidien, les structures (osseuses ou architecturales).
 
Gonzen.jpgCes thématiques sont traitées selon des "gestes" particuliers : inversion, retournement, passage du vide au plein. Céramique, aluminium, béton, plastique, bronze tout est bon pour accentuer les paradoxes que l'artiste cultive.
 
Il crée une vision dont les contours semblent a priori échapper à toute logique. De fait l’imaginaire repose ici sur le réel par modification de point de vue et de prise.  Les creux deviennent volumes et vice-versa. C’est par ce jeu qu’apparaissent une nouvelle plastique, une vision d’une inquiétante étrangeté.
 

Jean-Paul Gavard-Perret

10:04 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.