gruyeresuisse

31/01/2021

Ann Loubert : visages à portée de coeur

Lou.jpgAnn Loubert, "A visage decouvert", Galerie Chantal Bamberger, Strasbourg, du 30 janvier au27 février 2021.

 
Il faut se méfier parfois des titres des expositions. Certes Ann Loubert en ses pastels sur papier dissipe certaines ombres sans que la blancheur règne. Sur des fonds ambrés des traits y circulent, les visitent, y posent leur onction par le souffle qui anime le geste de la création. L'éphémère se transforme  et crée une effervescence que chacun peut interpréter comme il l'entend.
 
Lou 3.jpgChaque œuvre de l’artiste suisse est ailée, créatrice d'un rythme subtil, trouvé de manière presque instinctive par celle qui en ses chevauchées pénètre l’immobile. L'artiste illumine le superfétatoire, le narratif en ce qui tient d’un mouvement lustral et germinatif là où le moindre donne naissance à des envols insoupçonnés.
 

Lou 2.jpgL’artiste crée des atmosphères infimes qui deviennent démesurées. Le dessin s’affranchit des entraves en un minimalisme et une dilatation éthérée. Chaque œuvre recompose d’incessants échos et des chevauchements de fragments. Le déphasage de la composition tronquée crée une métamorphose de ce qui passe habituellement par l’opulence graphique. Tout semble ici à portée de coeur en une inspiration qui reste profonde pour nos temps présents si troublés.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.