gruyeresuisse

02/01/2021

Olivier Cadiot : c'est grave docteur ?

Cadiot.jpgCe roman est un conte ou une  fable. La rudesse des vies y est romancée dans une expérience radicale et excentrique. Elle  est traversée de mouvements divers pour composer de nouveaux accords avec le désir des personnages, leur angoisse, leur sensation d’un monde vivant et réel.

Cadiot 2.jpgBien des questions sont évoquées : le rapport littérature, science, arts, philosophie. Surgissent aussi des articulations  entre trois crises subjectives,  l’effort de leur  résolution et l’impact qu’elles rêvent - envers et contre tout -de réaliser en un lieu de forclusion.

Des trois personnages, deux trouveront la clé. Quant au troisième - le narrateur - son histoire se mêlera à celle de l'auteur en ce qui finit sous l'aspect d'un roman autobiographique. Il est à la limite d'où toute compréhension se décompose. La nature de la jouissance sidérée que ces trois histoires provoquent reste donc subtilement équivoque. Et c'est là toute la puissance d'une telle fiction.

Jean-Paul Gavard-Perret

Olivier Cadiot, "Médecine générale", P.O.L éditeur, Paris, janvier 2021, 400 p., 21 E..

14:05 Publié dans Lettres, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.