gruyeresuisse

09/11/2020

Emilie Gafner : parti-pris des lieux

Gafner.jpgEmilie Gafner, après un diplôme en arts visuels (ECAV, EDHEA) la Suissesse s'est installée à Paris où elle travailla comme assistante mise en scène en cinéma tout en menant un travail artistique en photographie. A travers les années, elle a développé ses projets dans le domaine de l’image. Depuis 2017, elle vit à nouveau en Suisse.

Gafner2.jpgLa créatrice possède une manière particulière de consommer la lumière par l'art de l'ensemble et du détail.  Et ses éclairements ne sont évidemment pas de l’éclairage. La lumière «physique» est le signe d’une lumière intérieure. C’est inséparable, comme la forme spatiale qui n’est pas forme tout en étant une le demeure. Le regard est saisi par des jaillissements et tensions.

Gafner 3.jpgPar les propagations d’atmosphère nous percevons - même par fragments - l'étendue d'un espace. La notion de milieu devient perceptible. S’ensuit un plaisir intérieur d’être dans l’élément spatial. La relation au monde en est métamorphosée . Le regard devient comme l’espace: agent d’unité. Même si les lieux sont souvent rendus à leurs doutes. Ces derniers font partie du projet car ils éveillent le contact.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.