gruyeresuisse

12/10/2020

Anaëlle Clot : Ouvrir

Clot.jpgAnaëlle Clot, "Herbier - Donner au petit le grand qu’il mérite", Fresque murale, Lausanne, "L'amour s'écrit à la main", Édition Cric, Collection du sac, n°4: Épistolaire, 2020

Clot 2 bis.jpgEntre une fresque murale et un sac en papier il semble y avoir un monde. Pour autant la créatrice les rapproche dans une sorte de "street-art". Pour la créatrice "Un sac en papier (est) un peu comme le sachet surprise au kiosque du coin" sur lequel et entre autres "L'amour s'écrit à la main". S'y retrouve à l'intérieur, un livret de poèmes d'Anton de Macedo à découvrir à l'aide d'une grille de lecture, un vrai timbre pour recevoir une carte de l’écrivain, des cartes postales illustrées et deux planches de vrais faux timbres. C'est aussi une une manière et une matière de recréer des échanges à travers l'objet le plus coutumier et la créatrice d'ajouter  "partager l’affection que nous éprouvons pour cette pratique  nous avons pensé ce sac."

Clot 3.jpgQuant à sa fresque, elle répond à une autre manière d'entretenir un échange dans la rue. L'artiste a investi l’Édicule de Rumine de Lausanne pour y réaliser une fresque de neuf peintures (un Timelapse de la réalisation de celle-ci est visible sur le site de la ville de Lausanne). Imaginant l'édicule comme "un champignon au milieu des arbres", elle l'a entouré de ses compositions à thématique végétale colorée et gourmande.

 

Clot 2.jpgDès lors un lieu de passage et d'attente pour les passagers des bus, devient un espace soudain d'arrêt car "L'herbier" pictural de l'artiste stimule l'imaginaire. L'édicule se transforme en espace d'expression artistique et donc le socle de rêveries et de repos (ce n'est pas incompatible). Comme l'écrit Annaële Clot "Ces peintures deviennent ainsi des fenêtres sur de mystérieux paysages."

Jean-Paul Gavard-Perret

Écrire un commentaire