gruyeresuisse

10/09/2020

Le désordre iconique de Youssef Nabil

Nabil.jpgLe photographe égyptien Youssef Nabil transforme bien des idées reçues et métamophosant ses prises selon une ancienne technique largement employée pour les portraits de famille ou pour les affiches de films qui peuplaient les rues du Caire.

Les photographies argentiques sont peintes par le créateur. Elles ravivent une Égypte légendaire, entre symbolisme et abstraction. Mais s'y découvrent aussi des repères identitaires déplacés où se mêlent les préoccupations idéologiques, sociales et politiques de l'époque et la mélancolie du passé.

Nabil 3.jpgL'exposition est un hommage unique à une icône de l'art photographique. Elle devient une invitation à une dérive à travers des sections thématiques qui vont des premiers travaux de Youssef Nabil à ses oeuvres les plus récentes. Elle est complétée par trois vidéos de l'artiste : Arabian Happy Ending, I Saved My Belly Dancer et You Never Left.

Youssef Nabil « Once Upon a Dream», Palazzo Grassi, Venise, du 11 juillet 2020 au 20 mars2021

Jean-Paul Gavard-Perret

Écrire un commentaire