gruyeresuisse

01/09/2020

Autant en emporte le vent : Menghi Zheng

Zheng.jpgMenghi Zheng, "On n'y entre pas mais on en sort", Galerie Heinzer Reszler, Lausanne, du 11 septembre au 24 octobre 2020

A l'aide de diverses matières Menghi Zheng propose des montages qui sont autant d'envols dans l'espace qu'il contribue à métamorphoser. Il refuse que l’art évolue en circuit fermé. Son travail se consacre à ce questionnement expérimental. L'artiste cherche à comprendre comment l’art peut établir des rapports avec l'espace et le monde sans perdre son indépendance. Il s’agit pour lui de créer un microcosme ou parfois un macrocosme qui devient une métaphore du monde à travers des éléments ténus tels que rotin, baguette de bois, carton plume, papier, attache colson.

Zheng 2.pngIl faut retenir cette approche comme un phénomène avènementiel dans la manière de lier deux traditions et de créer une beauté assez pénétrante qui ne doit rien au marketing pictural. L'espace reconstitué est comme l'ombre d'un songe. Mais il n'est pas fait pour que les fantasmes repoussent comme du chiendent. L'artiste remet en cause le réel par un travail de fond à travers des "occurrences" poétiques rares. Il propose aussi un supplément de réalité par des pièces à l'intensité mystérieuses. Chaque pièce devient un cérémonial faussement grandiose réduit volontairement à des évocations "orphelines" mais qui sont là pour à la fois sublimer le réel dans un jeu d'ouvertures d'un genre original.

L'iconographie construit de nouveaux ensembles, objets et paysages. Ils se dégagent de toute passivité et de faiblesse afin de faire éprouver quelque chose de neuf selon une ingéniosité pénétrante peuplée de la propre rêverie de l'artiste à travers ce qui dans son imaginaire échappe au bélier des doxas. L'art permet ainsi de mettre du cortège dans la représentation sous forme d'une imagerie non seulement mentale mais figurale et selon de nouvelles "lignes" de démarcation.

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

13:17 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.