gruyeresuisse

15/08/2020

Erika Zolli la Janus

Zolli 2.jpg

Dans ce projet, l'artiste italienne Erika Janus a créé treize représentations d'elle-même. "Chaque image exprime un concept qui m’est fondamental: des forces et des faiblesses qui, à travers l’art photographique, sont mises à nu pour être observées par un œil qui se rétracte" écrit-elle.

 

Zollo.jpg

 

 

 

 

 

Pour elle, l’autoportrait -  pardoxalement - invite à sortir de soi. Celle qui s'y oblige devient étrangère à elle-même. C'est une manière de s'identifier à une zone d'ombre là où le sensible et l'intellect se mêlent afin de  créer une sorte de point de chute pour baigner dans l'inconscient.

 

 

 

Zolli 3.jpgDans ce but l'artiste Janus a choisi des mises en scènes aux couleurs vives un rien surréalistes. Le géométrisme est de rigueur dans tout un jeu d'oppositions pour souligner ce qu'il en est de l'être et de son double. Au voyeur d'en discerner l'énigme au sein de divers éléments. Origamis, engrenages, verres en cristal, têtes de paon, chacun à leur manière, animent les métamorphoses.

Jean-Paul Gavard-Perret

Erika Zolli, "Metamorphosis of Self"

Les commentaires sont fermés.