gruyeresuisse

08/08/2020

Sabine Weiss : les lumières de la ville

Weiss.pngSabine Weiss est née en 1924 à Saint-Gingolph. Elle commença son travail de photographe chez Paul Boissonnat à Genève. Selon elle "ce n'était pas une lumière" mais elle y apprend la technnique et comprend très vite que la lumière comme source d'émotion est capitale et va la rapprocher des grands photographes qu'elle rencontre à Paris : Robert Doisneau entre autres.

 

Weiss 2.pngAprès trois ans comme assistante, elle ouvre son premier atelier de 25 m carré. Poussant un peu les murs elle y restera très longtemps. Au début elle pratique le troc pour survivre avant de devenir photographe de vitrines au magasin du Printemps "à soixante (clichés) à l'heure". Puis elle travaille pour tous les grands magazines américains et la publicité. La photographe reste très polyvalente et traite tous les sujets (même les couches pour bébés...)

Weiss 3.jpgElle est connue surtout pour ses portraits (Dubuffet, Giacometti, Miro, B.B. et bien d'autres et des inconnus). Existent dans ses photos toujours une douceur et une attention bienveillante. La créatrice cultive naturellement un humanisme. Elle reste un modèle sur le plan technique et la composition mais surtout par son regard. Celle qui se dit artisane plus qu'artiste demeure une référence absolue dans l'histoire de la photographie et ses oeuvres se retrouvent dans les musées du monde entier.

Jean-Paul Gavard-Perret

Sabine Weiss, Musées de l'Elysée, Lausanne.

Les commentaires sont fermés.