gruyeresuisse

14/07/2020

Mario Del Curto : extension du domaine botanique

Curto 2.jpgMario Del Curto est un photographe et réalisateur vaudois. L’idée de cette série est née il y a plus de dix ans. Après un premier travail autour de la notion de « Mondes miroirs » et les univers hors du commun d’artistes « bruts », lartistepropose un projet autour des jardins utopiques parfois étranges.

Curto 3.jpgLe créateur envisage le jardin - qui marque la volonté de l’être humain d’exercer son emprise sur la nature - comme milieu fabriqué, clos et maîtrisé. Il embrasse un tel sujet de la manière la plus vaste qui soit en une sorte d'extension de la notion même de jardin.

Pour Del Curto les jardins répondent aux grands problèmes du temps et la perte de repère et de contact avec notre environnement originel au moment où l'écosystème se transforme sous le joug des changements climatiques et la diminution des ressources énergétiques.

Curto.jpgL'artiste étend ainsi la notion de jardin et il la pousse vers ceux qui semblent les plus imprévus comme par exemple celui - botanique - de Nantes où se rassemblent sur un terrain réduit des spécimens qui ne cohabitent pas à l’état sauvage, et proviennent parfois des quatre coins du globe pour le reproduire à une échelle gérable, administrable.

Jean-Paul Gavard-Perret

Mario Del Curto : Humanité Végétale, Editions Actes Sud, 2020, 480 p., Exposition au Centre de culture contemporaine de Nantes, jusqu’au 30 aout 2020.

Les commentaires sont fermés.