gruyeresuisse

03/07/2020

Ella et Pitr : homme de pierre

Ella et Pitr 2.jpgElla et Pitr, "Qu'il est donc doux", Le Feuvre et Roze, Juillet 2020

La sérigraphie intitulée, Qu'il est donc doux reprend le personnage dernièrement peint par Ella & Pitr sur le sol d'une carrière. Un tel colosse s'inscrit dans la série des effacements entamée par le couple avec leurs premières explosions de blocs de roche.

Ella et Pitr.jpgTout sort, fuse, pulse dans les épissures des blocs issus des montagnes entre nervosité et linéarité, rondeurs et crayonnés. Dans un travail à façon - où parfois une telle image est modifiée par des tractopelles - la prise en main des deux artistes forment et déforment la matière et les images. Il faut parfois du temps pour de tels transferts et passages.

C'est un monde intérieur qui s'agite et s'assimile loin de toute recherche à une adaptation d'usage. Ce travail est exemplaire dans son originalité où le potentiel vague à l'âme est aspiré entre sérieux et fantaisie. Le plaisir est constant dans ce travail qui multiplie les pouvoirs de l'illusion à la fois pour la démontrer et la réimager de manière inédite.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.