gruyeresuisse

22/06/2020

Thomas Paquet : objectif lune

Paquet Bon.jpgThomas Paquet est un artiste franco-canadien que l'on pourrait pour classer (trop facilement peut-être) parmi les minimalistes. Son approche s'articule autour des notions d'espace et de temps. Refusant la pléthore d'informations et la vitesse qu'impose le monde numérique il explore la matière avec patience et considère la photographie comme un art dont on ne peut ignorer la "façon".

 

Paquet 2.pngC'est pourquoi le film argentique est souvent au cœur de son processus de création. Il utilise des techniques alternatives (Polaroid, impressions au collodion humide, tirage à la gomme bichromatée) pour casser la représentation de la réalité.  Bref il brouille les frontières entre science et poésie, matérialité et abstraction, objectivité et subjectivité.

Paquet 3.pngSon oeuvre "Eclipse Lunaire 21-01-19" reste un exemple parfait de ce travail. Paquet passe de la perception d’un phénomène rare (l'éclipse) au fait de réellement voir ce phénomène. L’idée était au départ de capter la trajectoire de la lune pendant ce moment particulier et de traduire la dynamique du cosmos. Mais, dit l'artiste "Soudain, j’ai vu apparaître deux traits, comme des coups de pinceaux qui auraient été créés par les astres". Et ces traits deviennent l'équivalent du trou rouge sur la peau de Dormeur du Val de Rimbaud. Jaillit une illumination magique. Elle dépasse le phénoménal pour que la magie apparaisse et transcende autant le réel que l'irréel.

Jean-Paul Gavard-Perret

Thomas Paquet, "Eclipse Lunaire 21-01-19", Galerie Thierry Bigaignon, Paris, 2020.

Les commentaires sont fermés.