gruyeresuisse

10/03/2020

John Beech : formes et empreintes

Beech.jpgJohn Beech, "Beech", Galerie Gisèle Linder, Bâle,du 25 mars au 16 mai 2020.

Depuis 30 ans John Beech crée un travail dont l'objectif est de cerner l'espace au moyen de peintures et de sculptures en divers types de tensions. L'oeuvre découle directement du minimalisme par l'entremise et entre autres du design utilitaire de l'environnement comme par exemple les containers à ordures.

Beech 3.pngL'exposition "Ever" à la Galereie Gisèle Linder est centrée sur un nouvel ensemble de petits murs intitulé "Slents".  Des structures peintes en forme de boîte possèdent des côtés en angle ou en coin  qui sortent du mur sous le niveau des yeux du spectateur. L’exposition comprend également plusieurs peintures récentes. Elles intègrent des pièces de bois directement dans la peinture qui permettent à la peinture d’agir comme un adhésif. Toutes ces oeuvres en dépit de leurs tailles modestes et leur apparence abstraite créent une présence physique des plus fascinantes.

Beech 2.pngLa poésie prend l'aspect de la splendeur du fugace afin de continuer l'aventure de l'art et pour saisir les reflets dérobés au fond de la caverne platonicienne en divers types des masses capables paradoxalement de rapatrier vers un Eden artistique qui affronte l'invisible.

Jean-Paul Gavard-Perret

10:58 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.