gruyeresuisse

29/02/2020

La Suisse de Teju Cole

Teju.pngLa beauté pittoresque et l'apparente stabilité de la Suisse est devenue pour Teju Cole un sujet de prédilection. De 2014 à 2019, il a tenté de donner un autre moyen de comprendre et de contempler un pays qui selon lui a été pendant deux siècles la quintessence de l'expérience touristique.

 

Teju 2.pngLe mot allemand "Fernweh" (voyage) a été retenu pour inspirer le désir d'être ailleurs que sollicite tout rêve de départ vers la Confédération. Cole de manière scrupuleuse et attentive compose des prises en couleur pour évoquer la face cachée de la nation qu'il ponctue de textes précieux dans un mélange de soin, sérénité et de mélancolie.

Teju 3.jpgRevenant année après année dans les lieux, le photographe a découvert avec patience la palette de couleurs idéales et une forme de constructivisme qui donnent à chaque cliché du pays sa puissance. Du canton de Vaud à Lugano "Fernweh" crée une vision où la présence humaine est offerte à travers ses traces de manière allusive et poétique. A voir. Et pas seulement par les voyageurs.

Jean-Paul Gavard-Perret

Teju Cole, "Fernweh", Mack, Londres 2020, £35.00, €40.

Les commentaires sont fermés.