gruyeresuisse

12/02/2020

Béatrice Helg : retour et perspectives

Helg bon.jpgBéatrice Helg, galerie Sonia Zannettacci, Genève, jusqu'au 15 février 2020. Monographie chez 5 Continents Editions.

Béatrice Helg est née à Genève où elle vit et travaille. Après des études de violoncelle au Conservatoire de Genève, elle étudie la photographie dans des institutions de premier plan en Californie puis à New York. Ses prises vont dans le sens d'une épuration et d'une simplification. Elles présentent des univers d’ombre et de clarté d’une étrange beauté aussi poétique que spirituelle.

Helg.jpgEn ce sens l’œuvre de Béatrice Helg occupe une place singulière dans la tradition de la photographie construite et constructiviste. Loin des images hyperréalistes ou narratives, les cibachromes et tirages offrent des formes abstraites et des univers lumineux étranges empreints de spiritualité et de poésie où l'espace, le temps et l'architecturation jouent un rôle majeur.

Helg 2.jpgExposée dans le monde entier, elle fait son retour à Genève où elle n'apparaissait plus depuis la fermeture de la galerie fondée par Jan Krugier. L'artiste présente des oeuvres du passé mais surtout des pièces nouvelles en grands formats. Beatrice Helg poursuit un travail de simplification, d' épuration, d'abstraction moins conceptuelle qu'on le dit. Se retrouvent ici ses petits théâtres métalliques proches de l'architecture ou de la sculpture. Mais les nouvelles œuvres qualifiées de «Résonance» se rapprochent plus de la peinture là où les formes et la lumière interagissent.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.