gruyeresuisse

19/01/2020

Pierre Guyotat : le diable attrapé par la queue

Guyotat.pngCréateur de langue, explorateur des mondes Guyotat reste un visionnaire auquel ces plus de 500 pages donnent accès à travers, interviews, interventions et textes. De "Sur un cheval" (1960) jusqu’à "Joyeux Animaux de la Misère II" (2018), ces pages abordent la conception de la création. Guyotat veut le corps au plus près de l'écrit, de la parole comme de l’image. Pour lui, parler le livre c'est l'inscrire et l'instruire dans une autre mélodie de la langue et dans d’autres registres. "Divers" produit des relances entre autres sous forme de questions entre l'excrément et le sacré, de la question de la féminité et de la masculinité.

Ce corpus majeur  ne peut certes se substituer à l'oeuvre mais permet entre autre d'établir la différence entre la Littérature et « le reste » qui en n'est pas. De même qu'entre un écrivain digne de ce nom et de simples rédacteurs. Cette opposition reste pour Guyotat plus décisive que celle qui distingue poésie et prose, poètes et prosateurs. Affrontant le mal et y précipitant esprit et corps il touche à un double trouble : ne plus en sortir mais ne jamais être dehors. Du mal il tire sa connaissance. Il sait désormais qu'il est né avec pour ne plus le quitter : "Ne suis-je déjà pas trop dedans pour agir du dehors comme font les autres ?".

Guyotat 2.pngTrop de père, de mère, de sœur. Trop de Dieu. Et le membre de l'auteur n'est-il pas déjà celui de l'homme et celui de la femme ? Dans cette confusion Guyotat comprend la différence entre l'idée et le réel, la vraie littérature et ce qui n'est que parlote. Il choisit la première pour se livrer à la vie des autres. Il se sent chacun d'eux. Mais en se vidant en la femme il craint de lui voler sa beauté et qu'elle perde sa confiance en lui. Qu'il se rassure : la route du plaisir est jalonnée de barrières. Avec un tel ensemble comme dans "Arrière fonds", le créateur explique ses franchissements pour dresser la vie contre la mort.

Jean-Paul Gavard-Perret

Pierre Guyotat "Divers - textes, interventions, entretiens, 1984-2019), Les Belles Lettres, Paris, 2019, 502 p., 29 E..

Commentaires

Idolâtré par JPGP voici Guyotat le vénéré en sa subjectivité . La création ne regarde que ce phénomène " Eden , Eden , Eden " .

Écrit par : Villeneuve | 19/01/2020

Les commentaires sont fermés.