gruyeresuisse

15/01/2020

Bulles et envols : Melvin Sokolsky

Sokolsky.jpgLe Newyorkais Melvin Sokolsky a appris la photographie de manière intuitive avec l'appareil de son père puis en discutant avec des photographes publicitaires. Depuis ce temps, ses photographies sont publiées dans de grands musées et magazines du monde entier. Il est célèbre pour ses captures de modèles à l'intérieur de bulles dont la plus connue est "Bubble on the Seine".

Sokolsky 3.jpgTout son travail a été inspiré par la peinture de Jérôme Bosch, "Le jardin des délices terrestres".  Il y a là en effet une plante qui ressemble à une bulle qui sort de l’eau. Et même si les siennes ne ressemblent pas à celle du peintre il y a trouvé non une façon d'emprisonner une fille mais de mettre une "femme à la barre de son vaisseau spatial".

Sokolsky 2.jpgL'artiste par cette mise en scène comme dans ses clichés où les femmes paraissent en envol sont pour lui un moyen de créer un inconfort chez le modèle dans le but de révéler sa personnalité. Il met en évidence l'importance du déplacement du modèle comme préparation à chaque prise. Et Sokolsky a modifié la perception de la photographie de mode par ses bulles. Elles permettent aussi de montrer un Paris (saisi en février pour sa lumière) plus intime et personnel que touristique. Et ce, en un processus technique aussi artisanal, "mécanique" que sophistiqué qui n'enlève en rien un sentiment de réalité. "Bubbles" et "Fly" on pour vocation - dit-il - de "donner au spectateur un sentiment d’espoir et de joie". C'est réussi.

Jean-Paul Gavard-Perret

Melvin Sokolsky, Holden Luntz Gallery, Palm Beach, Floride, Janvier 2020.

Les commentaires sont fermés.