gruyeresuisse

11/01/2020

Attachement et répulsion : Fabian Marti et son toutou pas snob

Marti.jpgFabian Marti, "Such a Good Girl", Centre d'édition contemporaine, Genève, du 17 janvier au 7 mars 2020

 

Le fribourgeois Fabian Marti vit et travaille à Los Angeles. Il dessine et construit avec "Such a Good Girl" la silhouette de son chien tenu à bout de bras avec autant d'affection que d'autorité. Cette image est réalisée en laiton et en 2 D.. Fixée au mur et suspendue dans le vide est devient une enseigne, un emblème ou un blason. Le geste rappelle celui d’une chienne attrapant son chiot par le col.

Marti 2.pngIl expose ce chien, comme il le fait pour lui-même et lui accorde le statut de muse en lui donnant un rôle féminin plein d'humour. L'artiste le métamorphose en "objet transitionnel, miroir et réceptacle de ses obsessions et de ses addictions". S'y inscrivent lors de sa création et de son installation les traces de doigts qui soulignent autant une dépendance, un attachement qu'une répulsion.

 

 

 

 

Marti 3.pngIl poursuit ainsi sa série intitulée en dialecte bernois "I LÄBE NO" (je suis encore vivant). Elle rappelle les "Dates Paintings" de On Kawara. Mais pour le Marti il ne s'agit plus de détruire tout ce qui passe mais de le reconstruire. Le tout dans un effet comique. Si bien que ce nouveau Tintin - qui ici laisse son auto-représentation au placard - met en exergue son Milou muet.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.