gruyeresuisse

14/12/2019

Bastiaan Woudt : souffler sans respirer

Woudt.jpgBastiaan Woudt, "Hidden", Bildhalle, Zurich, jusqu’au 25 janvier 2020.

Le photographe néerlandais Bastiaan Woudt connu une ascension fulgurante dans le monde de la photographie contemporaine. Autodidacte il a commencé la photographie il y a à peine cinq ans, sans expérience ni formation formelle. Mais cela lui a permis de créer un style original et abstrait attacché aux détails.

Wouudt 2.jpgIl a appris très vite l'histoire de la photographie à travers livres et musées. Il aime les sujets classiques (portraits, nus) et par ses prises il revisite la photo surréaliste, celle de la mode ou du reportage. Mais son travail avec les techniques photographiques numériques et la  post-production donne à l'oeuvre un aspect immédiatement repérable par son graphisme et son grain.

 

 

woudt 2.jpgInspiré par Irving Penn, Richard Avedon, Man Ray, Bill Brandt, il cherche toujours dans ses oeuvres le dynamisme, le mouvement. Mais aussi l'"imperfection" qui les crée afin de produire des sensations exogènes propres à donner à voir ce qu'il nomme "un petit monde de rêve" mais qui ne l'est pas forcément.

Jean-Paul Gavard-Perret

 

Les commentaires sont fermés.