gruyeresuisse

20/10/2019

Ester Vonplon sur les cimes

Vonplon bon.jpgEster Vonplon, "Diesseits", Galerie Stephan Wiitschi, Zurich, du 18 octobre au 23 novembre 2019.

Née à Zurich et ayant grandi dans des faubourgs sans nom Ester Vonplon est partie à Berlin avant de vivre désormais dans un village d'une vallée de haute montagne. Elle y a son atelier. Très longtemps elle y passait moins de temps que dehors pour photographier. Mais avec la reconnaissance de son oeuvre elle reste désormais en intérieur pour ses travaux d'édition de ses oeuvres.

 

Vonplon.jpgEntre radicalité et poésie, mais loin des démesures physiques, Ester Vonplon poursuit un travail de recueillement dans une fidélité au Jean-Jacques Rousseau herboriste comme à John Berger. Elle s'intéresse aux lieux sauvages où vivre semble impossible. Elle en saisit les plus humbles traces pour leur accorder une puissance sourde là où l'élément premier végétal se nimbe d'une couleur étrange aussi naturelle qu'onirique. Et si en de tels lieux d’abandon et de bouillonnement le paysage semble mutique, catatonique, la créatrice prouve que quelque chose d’inconnu se passe. Des grains de vertige et des ondulations discrètes échappent à toutes formules en une telle poésie de l'espace.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.