gruyeresuisse

10/10/2019

Lady Tarin et les bonnes pâtes

Tarin.jpgLady Tarin crée des narrations de femmes entre elles afin de transformer l'érotisme ou du moins sa vision habituelle. Travaillant préalablement avec ses modèles pour les ouvrir aux jeux qu'elle leur propose, elle instaure des sortes de farces aussi "obscènes" que drôles afin de remettre en jeu le voyeurisme.

 

 

 

 

 

Tarin 2.jpgL'érotisme frise la pornographie mais sans jamais y basculer. Celles qui feignent de copuler avec une certaine violence voire une feinte d'animalité se transforment par les situations et les lieux  mêmes où elles s'ébrouent. Elles deviennent par exemples des boulangères. A travers leurs prises elles proposent un engagement radical mais uniquement jusqu'à la limite que l'artiste refuse à dessein de franchir.

Tarin 3.jpgLes corps dans la farine crée une luxure très particulière et complexe selon diverses formes de tensions et de jeux. Le furtif et le fuyant proposent des formes neuves aux jeux du corps, leurs torsions, leur "sur en chair"  gourmande là où le fournil se prête à un carnaval des sens sans blessures ni meurtrissures. Tout est prêt à lever grâce à de bonnes pâtes enjouées.

Jean-Paul Gavard-Perret

Lady Tarin, "Guitless", Si fest, 2019, Savignano sul Rubicone, octobre 2019.

Écrire un commentaire