gruyeresuisse

05/10/2019

Patrick Rohner : surfaces non apaisantes

Rohner.pngPatrick Rohner, "La luce Alpina", Kunstaus, Saint Gall, septembre - décembre 2019. Voir aussi : Galerie Mark Müller.

 

Franchir la frontière du réel, modifier les manifestations visibles, transformer leur perception voici ce que propose Patrick Rohner. Et à travers lui une picturalité impressionniste riche d’implications terrestres et  de phosphorescences et imbrications mystérieuses où sur les ruines du réel redessinent une architecture admirable nourrie de la clarté et d'ombres.

 

Rohner 2.pngExiste tout un art de construction et de placages dans le jeu des couleurs qui permettent d'offrir  des météorologies et des lumières étranges. Se crée un jeu de proximité et de distance des plus complexe. Le travail est méticuleux. Il modèle et module joue des épaisseurs de matière afin de créer des  présences irisations entre effet de surface "à la tyrolienne", en vagues tandis que des inserts transforment dans les photographies et "installations" le paysage.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

09:13 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire