gruyeresuisse

03/10/2019

Patrick Modiano : la mémoire et l'oubli

Modiano.jpgModiano pousse toujours plus loin sa recherche de la belle cause de l'oubli. L'auteur dans cette remontée vers la décennie qui ne cesse de le fasciner rappelle qu'il n'y a pas d'origine même si en théorie une "vérité" suppose une présence originelle. Preuve - aussi - que chacun peut se passer des noms du père à condition de savoir s'en servir.

Que l'enquêteur soit amnésique ne fait que le souligner et ramène à un point essentiel : toujours passé, ce qui s'est passé sans être présent crée l'immémorial que donne l'oubli. Ce livre "traduit" - par une voix étrange au service d'une pensée qui pourrait semble altérée - que  tout commencement est recommencement. C'est là une, sinon la "leçon" majeure de la fiction modianesque en sa persévérance de  jeux de variations de plus en plus pointues.

Jean-Paul Gavard-Perret

Patrick Modiano, "Encre Sympathique", coll. Blanche, Gallimard, Paris

15:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire