gruyeresuisse

30/09/2019

Jean-Marie Borgeaud : refondations

Borgeaud bon.jpgJean-Marie Borgeaud, "Terra Incognita", Espace Nicolas Schilling et galerie, Neuchâtel, du 4 octobre au 24 novembre 2019.

Angela Schilling présente des sculptures impressionnantes de J-M Borgeaud. Et si l’essence de l'art est d’être obsessionnelle, les oeuvres du plasticien illustrent la fixation première à la représentation humaine afin de reconstruire ce qui la dépasse. Dévoré, dévorant, troué, torturé le corps offre une ascension lyrique. La statuaire s'approche de quelque chose d'essentiel en déliant les purs effets de réel de la pensée, de la spiritualité, de la sensualité.

Borgeaud 4.pngSurgit une schizophrénie particulière. Elle fait confondre et séparer à la fois le souffle angélique de la chair et la voix charnelle de l'âme. Existe là en filigrane une "voix", un souffle que seuls les pires sourds et raisonnables ne peuvent entendre.

Loin de la laine d'un vêtement, de la coquille d'un crâne, un timbre se fait entendre. Le corps n'est plus seulement un pion capable d'aller à dame mais la pièce d'échiquier susceptible de la diagonale du fou la plus performante. Il est parfois "doublé" par celui d'animaux puissants qui semblent venir au secours d'un corps humain souvent secoué, altéré, découpé en morceaux. Tout est replacé dans l'intensité d'une origine qui ne soit pas le Chaos.

Jean-Paul Gavard-Perret

08:30 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.