gruyeresuisse

19/08/2019

La vie en rose selon Nici Jost

Jost.jpg"Nici Jost | To be continued….", Balzer Projects, Bâle, du 18 juillet au 24 août 2019. et "Instinctive Desire", Volume 8 de la serie Primeur, Editions Fink.

Jost 2.pngInstallée à Zurich et Bâle, la canadienne Nici Jost est une praticienne de la photographie conceptuelle. "To be continued..."  présente ses photos et le livre "Instinctive Desire" qui fait le point sur son parcours et  dont un essai analyse le rôle du rose dans son oeuvre.  Par cette couleur la plasticienne explore les tensions entre la technologie et la nature, l'espace et la perception et ce non sans humour dans ses transfiguration. Ce travail multimédia est induit par les construction sociales dans lesquelles chaque individu est imbriqué.

 

Jost 4.jpgQuand le "rose est mis " il devient le référent de son travail. Nici Jost en explore la puissance psychologique, sociale au sein de l'art, de la poésie et de la littérature. Pour elle cette couleur polarise beaucoup plus que toutes les autres du spectre optique par les imbrications sociopolitiques, genrées et symboliques qu'elle suggère.

 

 

Jost 3.pngLes photos conceptuelles de la créatrice superposent différents éléments pour attirer l’attention sur le processus même de création photographique et offrir un «commentaire optique» ludique sur la vérité et l’illusion. Les expérimentations interrogent le médium et rejettent l’illusion de réalisme au moyen des parodies critiques que le rose produit et qu'il entretient dans son rapport au monde en tant que chambre dans l'énigme de l'obsession comme de l'écart.

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 
 

Les commentaires sont fermés.