gruyeresuisse

27/06/2019

Guy Bourdin : les renversantes

Bourdin.jpgAvec Guy Bourdin la femme est - quoique décadrée - présente dans tous ses détails. Elle devient veilleuse des songes dont la recherche photographique est là pour célébrer la sensualité et la beauté entre ombre et lumière d'où elle émerge en féeries inspirées et ironiques.

Bourdin 2.jpgChaque mise en scène devient une « invitation au voyage » baudelairienne. Le photographe crée des pièges moins pour égarer les modèles que le voyeur. La femme est un diamant serti dans un écrin de paysages ou dans un décor sophistiqué, autel érigé par l’artiste afin de célébrer sa beauté.

Bourdin 3.jpgL’harmonie érotisante est incluse dans le faisceau des forces contraires de montré et du caché. Elles fusent et infusent en une acuité sensorielle accrue, une montée de température, l’assouplissement des articulations et l’apparition des égéries qui s’abandonnent, conquises et délivrées de leur rôle dont elles jouent néanmoins. Et Guy Bourdin idem.

Jean-Paul Gavard-Perret

Guy Bourdin : L’Image dans l’Image, Campreron centre d’art; L’Isle-sur-la-Sorgue – France. Du 6 juillet au 6 octobre 2019

Les commentaires sont fermés.